Bettie Page la pin-up

Betty Page la reine des pin-up, un destin tragique derrière un sourire

Bettie Mae Page est née le 22 avril 1923 à Nashville.Elle a vécu une enfance difficile issue d’une famille  pauvre, elle fut placée en orphelinat ainsi que ces deux soeurs et son frère.

Elle obtient son diplôme le 6 juin 1940 s’engage au College Peabody, afin de devenir enseignante puis le Baccalauréat option art en 1943.

En 1944, Bettie  enseigne l’anglais et part s’installer à NewYork avec une de ces soeurs.

En 1948, la jeune femme prend des courts d’art dramatique.Elle pose pour Les Caméra Clubs et Girlie Magazines de Robert Harrison.

1948-1950
Girlie magazines

En 1952, Bettie rencontre le photographe Irving Klaw  devient grâce à lui, l’étoile montante de l’érotisme underground. Elle apparaît dans des mises en scène bondage et sadomasochistes en noir et blanc certaines non dénuées d’humour.

Ces photos lui font gagner plus qu’un salaire de secrétaire d’un mois . Les photographes louent le naturel  avec lequel elle pose, Bettie est très à l’aise devant l’objectif.

En 1954, la starlette fait la rencontre de la photographe Bunny Yeager. Celle-ci réalise une séance de photo nommée Jungle Bettie . La jeune femme y est superbe.

La peau de léopard portée par Bettie Page est confectionnée par elle-même comme beaucoup de ses bikinis et ses lingeries.

Entre 1954  et 1955, une collaboration intense  s’ensuit,  elle pose plus de 1000 fois pour Bunny Yeager.

Bettie  pose pour Playboy . Elle y devient la Playmate du mois en janvier 1955, nue avec une coiffe de Mère-Noël faisant un clin d’œil. Un succès terrible !

Bettie tourne dans plusieurs films.En 1957 la commission de censure commence une enquête sur le producteur Irwing Klam pour pornographie.

Bettie doit comparaître, elle disparaît alors de toute vie publique, âgée de trente-quatre ans, elle se tourne vers la religion, passe un diplôme de théologie dans le but de devenir missionnaire. Durant les années 1960 elle travaille pour diverses organisations.La Bettie sexy et spontanée a disparu.

Son délire mystique se manifeste durant sa participation aux cantiques par une ferveur intense. Elle entend des voix. À cinquante-six ans, il lui est diagnostiqué une schizophrénie paranoïde, elle est internée vingt mois dans un hôpital psychiatrique de San Bernardino.

Au cours d’une nouvelle altercation relative à une quittance de loyer, elle poignarde de vingt-sept coups la propriétaire de son logement, qui survit. Elle est inculpée de tentative d’assassinat . Jugée irresponsable.

Bettie est placée sous tutelle pendant huit ans. En 1992, elle sort du Patton State Hospital.Un destin tragique

Dans les années 1980, la légende fait son chemin, elle fait l’objet d’un culte grandissant.Elle devient La Betty Page, le symbole sexuel. Elle ne vieillira plus restant jeune et belle dans la mémoire collective .

 

Bettie Page meurt en décembre 2008 à l’âge de 85 ans.